ImageArticle3HabitudesZen

3 habitudes indispensables pour être zen lors d’une installation robotique

Je vais partager avec vous 3 habitudes pour être zen et limiter le stress lors d’un installation robotique. Avant de vous décrire ces habitudes, il est important de vous préciser ce qui apporte ce stress.

Étape clé d’un projet robotique : L’installation

Une des étapes clés d’un projet robotique est l’installation chez le client. L’installation consiste généralement au montage, à la mise en route et aux tests en conditions réelles sur le site du client final. C’est l’étape qui génère le plus de stress dans la vie du roboticien.

Pourquoi cette dernière partie du projet est la plus stressante?

  • Le délai du projet est généralement très tendu et le projet est parfois même en retard. C’est souvent sur le roboticien en charge de l’installation que repose le poids final de ce délai et c’est à lui de faire son maximum pour gagner du temps (ou rattraper le temps) dans cette phase.
  • Les tests en conditions réelles sur le site du client apportent très souvent des surprises (entendez des problèmes 😉 ) qui peuvent être assez complexes à résoudre. De plus les problèmes rencontrés ne sont pas nécessairement liés au robot mais peuvent être de l’ordre de la mécanique, de l’électricité, … Sans une bonne maitrise de ces autres domaines, le roboticien pourra être rapidement dépassé et paniqué.
  • Le roboticien peut se retrouver seul lors de l’installation chez le client sans le support direct de ses collègues. C’est à lui d’analyser et de gérer les problèmes correctement afin de les reporter à ses collègues suivant chaque domaine de compétence.
  • Le roboticien devint l’interface privilégié du client. C’est à lui de maintenir un bon dialogue et de gérer correctement les demandes du client. C’est généralement dans cette phase du projet que le client demande des modifications sur la machine lorsqu’il voit concrètement le résultat.
  • Le temps imparti pour réaliser l’installation est parfois très limité en raison de l’interruption de la production du client si le projet robotique est implémenté dans le processus de production. Chaque minute de non productivité du client est une perte sèche et le client ne manquera pas de reporter cette pression sur les épaules du roboticien! Ce temps imparti implique de réaliser de grosses journées, d’accumuler la fatigue et donc d’augmenter encore plus le niveau de stress.
  • Les coûts du projet peuvent littéralement exploser durant l’étape d’installation si les problèmes rencontrés ne sont pas correctement gérés. Le roboticien est donc très impliqué dans la responsabilité financière du projet dans cette phase.

Mes 3 habitudes indispensables pour gérer correctement le stress d’une installation et rester zen

Habitude 1 : Une bonne préparation

La préparation d’une installation se fait dès l’étude du projet (souvent de nombreuses semaines avant l’installation).

Une bonne préparation est conditionnée par, au minimum, les éléments suivants :

  • Un planning réaliste du projet et en particulier de l’installation. Le planning de l’installation doit être détaillé au jour le jour (voir même à la demi-journée). Il est donc important de visualiser concrètement chacune des petites étapes de l’installation et d’évaluer le temps imparti. Il est très important de prévoir de la réserve dans ce planning! Sans cette réserve, vous allez droit dans le mur et vous avez la quasi-certitude de ressentir un grand stress dès le début de l’installation. La clé d’un bon planning est la réserve!
  • Un maximum de tests dans vos propres ateliers avant l’installation. La règle pour les tests est très simple : test, test, test et encore test! Il n’est malheureusement pas toujours possible de réaliser l’ensemble des tests car certains sont directement dépendants de l’environnement du client et du process. Exemple : votre robot doit ramasser et emballer des petits produits surgelés à très haute cadence sur un long convoyeur. L’alimentation de ces produits à haute cadence et le maintien des produits dans un état congelé sera très difficile à reproduire dans vos propres ateliers! Tout ce qui pourra être testé ou simulé avant l’installation sera une garantie supplémentaire du succès de l’installation. Ne négligez donc jamais les tests! Il est très souvent préférable de ne pas livrer une machine (passer à l’installation) si l’ensemble des tests ne sont pas pleinement satisfaisants.
  • Prévoyez de commencer vos journées le plus tôt possible car ces journées d’installation filent à toute vitesse! En commençant vos journées tôt, vous serez plus alerte, plus efficace et productif. Pour réussir à commencer vos journées tôt, pas de secret : allez vous coucher le plus tôt possible. Si vous êtes sur le site du client pour plusieurs jours, que vous logez à l’hôtel et que le client vous invite à un repas en soirée, n’acceptez qu’une seule sortie sans quoi vous serez vite sur les genoux.

Habitude 2 : Un maximum de concentration

Lors de l’installation d’un projet robotique, le temps est compté et il est nécessaire d’être le plus efficace possible dans les différentes tâches à réaliser. Le but est de mettre le plus rapidement possible la machine en fonctionnement et il sera souvent préférable de mettre la machine en fonctionnement malgré quelques défauts mineurs plutôt que de s’attarder à résoudre des petits défauts (pensez 20/80). Afin d’être le plus efficace possible, il sera primordial d’avoir un maximum de concentration/focus sur cette unique objectif (réaliser l’installation dans les temps et atteindre les performances requises).

Afin de maximiser cette concentration, voici ce que je vous conseille de faire lors de l’installation d’un projet robotique :

  • Réduire les notifications et dérangements au minimum : Commencez par désactivez sur votre téléphone et sur votre ordinateur toutes les notifications des applications et programmes non nécessaires à votre tâche (Réseaux sociaux, mails, rappel des agendas). Si les rappels de vos agendas sont nécessaires pour votre survie ou pour vous permettre de libérer votre esprit, conservez uniquement dans votre agenda (pour la durée de l’installation), les rappels essentiels et non déplaçables. Si vous aviez mis un rappel pour regarder après une nouvelle assurance incendie habitation pendant la période d’installation, déplacez le plus tard car vous n’aurez pas le temps de vous en occuper et cela vous fera perdre du temps et de la concentration lorsque le rappel apparaitra! Ne perdez jamais de vue qu’un tout petit dérangement occasionne bien plus de perte de temps que la durée du dérangement car il vous faudra ensuite un autre laps de temps pour retourner à votre concentration maximum.
  • Mettez votre téléphone en mode avion ou en mode “Ne pas déranger”. Voici ma configuration préférée sur mon téléphone (android) : Je place le téléphone en mode vibreur et j’utilise le mode “Ne pas déranger” et définit uniquement les interruptions prioritaires comme règle permettant le dérangement. Les interruptions prioritaires sont : appels et messages des contacts sur liste blanche, alarmes et les rappels agendas. Ce sont les seules exceptions ou mon téléphone est autorisé à vibrer et je le garde en poche afin de ne pas voir les appels et messages entrants. Ma liste blanche ne comprend que la famille proche pour les urgences, les personnes en charge des enfants et les personnes de contact du client chez lequel l’installation est en cours. Les personnes de contact du client sont importantes principalement pour le relationnel client mais également pour des raisons de sécurité sur le site d’installation (en général un bâtiment industriel dans lequel la sécurité est primordiale).
  • Mettez un auto-répondeur en place sur votre boite mail pendant la durée de la période d’installation. Ce type de message est généralement utilisé uniquement pour les vacances mais il est également très utile pour les périodes ou vous ne voulez pas être dérangé. Cela permet de renseigner toutes les personnes qui tentent de vous joindre par mail sur le fait que vous n’êtes pas disponible pendant une période définie. On peut généralement définir sur les comptes mails professionnels si l’on souhaite envoyer des réponses automatiques à n’importe quel correspondant ou uniquement aux personnes externes à votre société. Lors des installations, je ne définis des réponses automatiques que pour les personnes externes (clients) à la société pour laquelle je suis en mission. J’indique dans mon message que je suis en déplacement avec un accès limité ou nul à ma boite mail et que je reprendrai contact à une date définie. Une personne dans le besoin qui n’arrive pas à vous joindre au téléphone, vous écrira souvent un mail après le coup de téléphone manqué et sera ainsi informée de votre statut.
  • Laissez vos contacts être redirigé vers votre messagerie vocale : Cela vous permettra de gagner beaucoup de temps et de minimiser vos dérangements. Les gens sont en général très concis dans leurs messages vocaux car le dialogue est unilatéral. Cela vous permet d’écouter tous les messages uniquement en fin de journée et de traiter seulement ceux qui sont urgents. Vous remarquerez que peu de messages sont réellement urgents et même que certains messages ne nécessitent pas de rappeler le contact.

Habitude 3 : Savoir prendre des pauses

Nous avons très facilement tendance lors des périodes stressantes de ne pas décrocher de notre job en cours afin d’essayer de rentabiliser chaque minute disponible. Ceci est une erreur car vous ne pouvez pas rester correctement concentré pendant plusieurs heures sur une tâche. Il est nécessaire de faire des pauses afin de vous “rafraichir” l’esprit. Ces pauses sont également le meilleur moyen de prendre du recul sur un problème rencontré.

Voici ce que j’essaye de m’imposer et je vous conseille d’appliquer :

  • Prenez le temps de manger sans rester devant la machine, le projet. Mangez dans le restaurant ou la cantine du client ou mieux encore si la météo le permet, sortez prendre l’air.
  • Essayez de prendre une petite pause de quelques minutes (5 minutes suffisent) toutes les 2 heures pour marcher et prendre l’air.
  • Ne restez pas devant votre écran d’ordinateur, la tentation de ne pas prendre une réelle pause sera trop grande.
  • Profitez de vos pauses pour prendre des nouvelles de votre famille proche.
  • N’utilisez pas vos pauses pour lire vos mails/messages, écouter vos messages et aller sur les réseaux sociaux. Ceci ne vous aérera pas l’esprit et au contraire vous retournerez à votre tâche avec de nombreuses choses en tête qui vous empêcherons de vous concentrer correctement.

Conclusions

Ces différentes habitudes sont importantes pour mener à bien l’installation d’un projet robotique mais elles sont évidemment applicables dans tous les domaines, à d’autres tâches et même de manière quotidienne. Elles vous permettront de gagner de l’efficacité et du temps, de réduire votre niveau de stress et donc au final de vous rendre plus zen et heureux! 😉

Note

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. Voici un article intéressant qui complétera très bien les idées reprises ci-dessus.

Vous avez d’autres habitudes et conseils à prendre lors d’une installation de machine ou même au quotidien? Partagez les dans les commentaires ci-dessous!

Je suis un ingénieur robotique passionnée, née en Belgique en 1981. Je vis avec ma femme et mon fils à Maredsous (Belgique) qui est bien connu pour son Abbaye, son fromage et surtout sa bière.

Je travaille dans la robotique depuis 2003. J’ai travaillé pour 2 sociétés d’intégration en robotique

Partagez l'article :
  • 1
    Partage

1 commentaire pour “3 habitudes indispensables pour être zen lors d’une installation robotique

Laisser un commentaire